Un peu de culture dans tous les sens du terme !

Bonjour,

Cette semaine avec mon mari, nous sommes allés à….. 3 kilomètres de chez nous visiter le château de Meslay.

Château de Meslay

Classé depuis peu monument historique et ouvert au public pour la première fois depuis cet été, c’était l’occasion à ne pas rater !

Tout commence avec le personnage de François de la Porte de Féraucourt, alors fermier général, qui achète le domaine de Meslay en 1719. Il sera l’un des premiers directeurs de la nouvelles compagnie des Indes. Toujours dans la même famille, 11 générations se succéderont jusqu’à l’actuel propriétaire, Monsieur Charles de Boisfleury.

François de la Porte va d’abord habiter l’ancien château, qui accueillit Henry IV lors du siège de Vendôme. Il meurt en 1730 léguant le château à son frère, Jean-François de la Porte, qui en fera l’actuel château que l’on peut visiter aujourd’hui, sur les plans de Jules Michel Hardouin, contrôleur des bâtiments du Roi. Il entreprit alors de grands travaux : il fit déplacer le village (à ses frais !) car trop prés du Loir, jugeant que cela apportait des maladies dues à l’humidité et l’insalubrité et y installa une manufacture de cotonnades.

Le Loir passant juste derrière le château.

Lors de voyage en Orient, il rapporta la technique de l’élevage du ver à soie et quelques pieds de mûriers. Son produit phare était un mélange de fil de coton et de fil de soie appelé  » siamoise de Meslay ». Le succès fut rapidement au rendez-vous, jusqu’à Versailles, qui passait des commandes.

La prospérité de cette manufacture ne se dément pas jusqu’à la fin de l’Ancien Régime et en 1804, on recensait 70% des mariés de Meslay comme étant des cotonnadiers !

La manufacture a pourtant fermé en 1865….

Comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes, les bâtiments de part et d’autre du château sont en pleine reconstruction.

Juste derrière les deux sapins au centre de la photo, on voit un magnifique pigeonnier datant de 1748 et possédant 300 boulins (nichoirs). Un premier pigeonnier avait été construit en 1579 mais ne correspondant pas aux goûts du propriétaire, il fut détruit et remplacé par l’actuel pigeonnier.

L’accès nous était interdit à cause du chantier mais je suppose qu’à gauche sur la photo, nous pouvons voir les anciennes écuries.

Le château côté Ouest, très harmonieux dans son style régence…

Les visites sont encore possibles jusqu’à la mi-septembre alors n’hésitez pas à le visiter. L’intérieur est entièrement d’époque et extraordinaire de part la richesse des meubles mais malheureusement, aucune photo n’était possible.

Château de Meslay, commune de Meslay 41138, Loir-et-Cher.

Restons dans la culture, mais passons plutôt à celle du jardin !

L’été a été chaud, torride, caniculaire tout le monde le sait et mes plantes aussi…. 🙁

Je ne sais pas si je vais pouvoir sauver mon boule neige et mon rhododendron…

Même chose pour cet arbuste bien courageux qui lutte bien…

Derrière, nous avons fait abattre un arbre cet hiver mangé en son centre par un champignon… nous en avons aussitôt replanté un autre qui a bien résisté à la chaleur grâce aux arrosages intensifs.

Nous avons une cuve de 1000 litres de récupération d’eau de pluie et grâce à elle, nous pouvons encore maintenir les arrosages mais il faudrait qu’il pleuve car elle se vide petit à petit !

Donc j’ai pris une décision mais je pense que c’est une bonne décision : j’ai 4 énormes jardinières au sud dans lesquelles je plantais des fleurs annuelles. Tout a brûlé.

Je vais donc y planter des cactées.

Elles supportent bien le soleil, et sont moins gourmandes en eau ! Nous privilégierons la cuve pour les arbustes.

Vu que l’Amazonie brûle, que nous allons subir des canicules à répétition, alors je vais m’adapter au climat qui change…L’eau va devenir une denrée de luxe dans les décennies à venir si nous ne faisons pas attention !

J’ai déjà quelques succulentes et certaines ont même fleurit cet été !

A gauche je viens de refaire des boutures mais les succulentes sur la droite ont triplé depuis que je les ai planté il y a 2 ans !

Cet écheveria est une des rares familles de cactées devant rester à l’ombre !

Et le saviez-vous ? Les fleurs des cactées sont fortement pollinisatrices !

Très colorées et sentant bon, elles attirent les abeilles, papillons, oiseaux et chauve-souris !

Comme l’a souligné une lectrice, les chauve-souris ne butinent pas mais je pense que si les abeilles et papillons viennent butiner, les oiseaux reviendrons aussi ! C’est tout un écho-système qui se remettra en place !

Comment joindre l’utile à l’agréable ! 🙂

Je vous laisse en compagnie de l’arbre à papillons qui lui par contre, en est rempli !

Je vous remercie de vos visites.

Happy gardenning ! 😉

Cécile

19 réflexions sur « Un peu de culture dans tous les sens du terme ! »

  1. Oh thank you for the lovely tour of this magnificent castle! I am so happy to hear you have adapted to our global climate change by planting cactus and succulents. I have always been very conservative with water since my days of living on boats where it is a necessity! We are teaching our children and grandchildren how to conserve and make strides to secure a future for our precious planet. Thanks for doing your part!

  2. Merci beaucoup pour ce partage. J’adore ce château modeste par rapport à certains, mais j’aime ce côté Régence.
    Pour les succulentes, j’aurai aimé en avoir sur mon balcon, mais celui-ci est fermé et je n’arrive pas à les faire pousser. Les vôtres sont très belles.
    Bon week end

  3. Cécile, tu peux tenter de tailler assez court le rhododendron et le viburnum. Tu ne risques plus rien. Mais en effet, tes plantes ont terriblement souffert de la canicule. En Normandie, cela va encore à peu près et la pluie des derniers jours a fait reverdir la pelouse. Mais on manque d’eau tout de même.
    Joli château que celui que tu as visité.
    Bon dimanche !

  4. How wonderful to tour a castle, and what an interesting history it has. Thank you for sharing your visit! I’m so sad to see your plants suffering. We have and a lot of heat also, but fortunately plenty of rain. Your cactus plants look great–a good idea to grow them in place of other water loving plants.

  5. Merci pour cette belle page d’histoire.
    Quant à ton jardin, il ne faut pas désespérer car la nature a beaucoup de ressources.
    Pour le rhododendron, je ferais comme l’écrit Babeth-Lili, taille le très court. C’est un conseil que m’a donné un jour l’horticulteur chez qui je me fournis en rhododendrons et cela a marché. Bien sûr nous n’étions pas encore arrivés à l’ère « sécheresse »…
    Je ferais de même pour le viburnum. Tailler ne fait jamais de tort mais il faut être patient pour la repousse : c’est ce que demande la nature.
    Mon jardin a moins souffert que le tien et sans arrosage car ma citerne d’eau de pluie était à sec depuis un bon bout de temps.
    Aujourd’hui les roses refont des boutons et mon magnolia fait une nouvelle floraison…
    Je t’embrasse.

  6. Et oui la sécheresse a fait bien des dégâts chez moi aussi ! Et donc je vais faire comme toi , essayer de choisir des plantes résistantes aux fortes températures et au manque d’eau !

  7. Merci beaucoup pour ce post très interessant.
    Très joli château et c est vraiment bien que. Tous ces chateaux reprennent vie
    Le patrimoine c est important.
    Led cactées sont des plantes très interessantes peu.d arrosage et leurs fleurs sont tellement jolies.
    Bonne soirée.
    Bises .
    Andrée

  8. Thank you for that fascinating trip to the castle – so interesting and I love the buildings. I’m so sorry your plants are suffering with the heat – I’ll be complaining about it in a few months! Very clever of you to go with cacti I noticed the owners of a newly built house near us have put in the whole front garden as various cacti. Enjoy the birds and bees! M x

  9. Oh oui! J’aimerais bien visiter le château. J’adore « Histoire de château », émission de télé qui ne joue plus au Canada. Est-ce qu’il y avait des quilts dans le château?
    Pour le jardinage, je me résigne aux jardins anglais. Des pérennielles qui n’ont besoin de rien ça me plaît. Vive les douces températures de l’automne. ;^)

  10. The castle looks amazing! I love historic buildings! That one has been around for a long time!!
    Bummer about your plants. I think planting the succulents and cactus and terrific ideas.

  11. I always enjoy touring historical buildings. No castles where I live so I’m glad you shared some great photos. Sorry your garden has suffered this summer. I think we all will have to be creative in our gardening strategies. Succulents are a good choice.

  12. Merci pour ce reportage très intéressant et instructif. Le château est beau et heureusement, bien entretenu.
    En ce qui concerne nos jardins… Dans le Sud-ouest c’est catastrophique, tout est brûlé sauf les plantes grasses comme tu dis. Il faut réapprendre à organiser nos plantations.
    Bises

  13. Cécile, chez moi c’est presque pareil ! Les rhododendrons ont bien souffert ! Tu nous diras si tes plantes grasses tiendront le choc de l’hiver… J’attends donc une suite de ton reportage jardinier. Quant au château, je trouve ça génial que tu puisses suivre l’avancée des travaux. Tu vas le voir se métamorphoser, sortir de son long sommeil…

  14. Quelle belle histoire tu nous as contée, où la petite histoire d’une famille rejoint la grande !

    Nous avons beaucoup planté en fonction des étés chauds et secs, mais cette année est tout de même rude, dans le Sud-Ouest aussi… Ma fille a même mis un citronier en pleine terre, je la trouve aventurière, mais après tout…
    Merci pour ce bel article Cécile !

  15. oh quelle belle idée de sortie!!! moi aussi, je regrade de plus près ce qui peut résister à la chaleur ou non! les garçons et moi , on s’est équipé de gourdes…elles ne nous ont pas quitté de l’été!

  16. Thank you for an amazing tour of the caste! The buildings are beautiful and I’m happy to see them rebuilding. The dovecote is amazing! 300? wow! Were you able to tour the inside too?
    Your poor plants! I know it has been record hot in France. your succulents are looking great and too your butterfly bush. I have a new one this year that I need to put in the ground. I too am helping pollinators where I can. One of my succulents has bloomed too. I don’t think mine will winter over 🙁 Maybe if I put them in a very protected place.
    Lovely cultural post!

  17. Comme toi, Cécile, je suis allée en famille visiter ce château ouvert depuis cet été et proche de chez nous!
    Il est encore  » dans son jus » depuis les années qu’il appartient à cette famille ce qui est original. C’est la volonté de nous faire partager la vie que cette demeure a suscité et abrité que nous avons apprécié.

    Tu essaie de sauver ton rhododendron, et moi c’est mon camélia!
    Mes cactées et sébum ont par contre bien supporté ce climat.
    Power flower?

    Marie du club Patch- plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.